OXYMORON Éditions

  • Épisode 1 sur 6 : Le Cadavre Inconnu :


    M. Mirmac est un trentenaire, riche et sportif, que la vie ennuie à mourir. Il a pour domestique un Américain de son âge, Harry Wilson, un homme intelligent et dévoué.


    Tous deux sont blasés jusqu'au jour où Mirmac décide de mettre du piment dans son existence en embrassant la carrière de détective. Il en profite pour exhorter Harry à jeter son uniforme de domestique pour qu´il devienne son aide, son acolyte, son partenaire...


    Dès lors, le privé investit son argent au service de son métier, et lui et son compère vont retrouver le goût de l´existence et prouver leurs qualités d'enquêteurs. Car, c´est lorsque l´on frôle la mort que l´on mesure la beauté de la vie, c'est là tout le sel d'un destin fait de péripéties et de dangers.

  • Au journal « Le Phare de la Femme », la préposée aux petites annonces est intriguée par un personnage qui vient déposer le texte suivant : « Papillon Rose peut revenir. Gros rat noir n'a rien vu. » Quand l'étrange individu revient passer un message plus insistant, signé « Petite fleur bleue », la curiosité de la secrétaire redouble, s'imaginant une embrouille dans un couple. Mais le duo amoureux devient vite trio lorsqu'un jeune homme intervient à son tour avec un communiqué venant de « Papillon Rose ». La brouille aurait-elle tourné au drame ? Toujours est-il que le Papillon a été épinglé en plein coeur à la sortie des locaux du magazine. Mme Ophélia, la directrice, n'a d'autre choix que de prévenir la police de l'insolite échange épistolier dont son média a été le témoin. Le commissaire Serge Vorgan est alors chargé du dossier et son flair légendaire le pousse à penser que l'affaire dépasse de loin le cadre banal du simple crime passionnel...

  • Une jeune danseuse est poignardée sur scène pendant qu'un groupe de fêtards entre dans le cabaret, détournant l'attention des spectateurs du crime qui vient de s´y dérouler. Quand la police débarque, elle apprend qu'une seule personne a quitté l'établissement pour y revenir et en repartir et, pourtant, aux vestiaires, quatre pardessus ne trouvent pas leurs possesseurs. Qui est l'homme qui s'est enfui avant de retourner au cabaret ? À qui appartiennent les trois autres pardessus ? Pourquoi poignarder une danseuse ? Voilà ce qu'aura à coeur de démêler Marius Pégomas , d'autant que la victime est sa petite amie.









    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne , né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Le document 3136

    Jose Moselli

    Césaire RABASCASSE, un Gascon et son collègue Tom BROWNING, un Américain, viennent d'ouvrir, à Paris, leur cabinet de détectives : « Browning & C° ».
    Les clients se font rares et ils se trouvent rapidement incapables de régler le terme du loyer des bureaux.
    Un matin, Fordier, un ami d'enfance de RABASCASSE, travaillant au ministère de la Marine, le prévient que les plans d'un sous-marin secret ont été volés.
    RABASCASSE et BROWNING voient là une belle occasion d'aider la patrie, de toucher une forte prime et d'assurer leur publicité, s'ils parviennent à mettre la main sur les documents disparus.
    Mais la tâche ne va pas être aussi simple qu'ils l'espéraient...

  • Jack DESLY, cambrioleur de son état, durant ses moments de repos, s'adonne à une peu ordinaire gymnastique de l'esprit pour se détendre : lire la rubrique des « Petites Correspondances » du journal et imaginer qui et quel drame se cachent derrière les annonces.
    Ce jour-là, c'est un entrefilet qui retient son attention : « Prière d'indiquer si les tulipes sont vendues ».
    Étrange cette histoire de liliacées, d'autant que la fleur, il en est sûr, a déjà été évoquée dans les éditions précédentes.
    Aussi, quand l'auteur des missives répond et donne rendez-vous le soir même dans un hôtel, Jack DESLY, attisé par la curiosité, décide de s'y présenter...

  • La carrière du commissaire JÉRÔME est retracée à travers 26 enquêtes.

    Maurice RENARD (1875 - 1939), écrivain connu et reconnu pour ses oeuvres d'anticipation, n'hésita pas, toute sa vie, à se confronter à divers genres et formats littéraires.
    Comme de nombreux auteurs de son époque (Colette, H.-J. Magog, Tristan Bernard...), il alimenta la chronique « Les contes des mille et un matins » du journal Le Matin, pendant plus d'un quart de siècle.
    Durant les dernières années de cette participation, il développa le personnage du commissaire JÉRÔME dont ce recueil vous propose de découvrir les aventures...

  • Le corps d'un jeune homme est découvert sur une plage de Bandol.
    On ne trouve sur lui qu'une forte somme d'argent.
    Une tache de sang est repérée sur le pont d'un petit yacht appartenant à riche héritière très courtisée.
    Le commissaire BENOIT, chargé de l'enquête, parvient grâce à elle à identifier la victime, il s'agit de son fiancé.
    Dès lors, un mobile se dessine : l'envie d'un prétendant vénal de se débarrasser d'un rival.
    Mais le commissaire BENOIT, rapidement, constate que chacun des suspects se cache derrière des apparences trompeuses et que ce crime n'est que l'acte liminaire d'une longue lutte qu'il devra engager face à un ennemi très puissant...

  • Prosper Meunier est un pickpocket de talent qui peut toujours faire confiance à son sixième sens, au point que, lorsqu'une impression lui trotte dans la tête, il lui obéit sans réfléchir.
    C'est ainsi qu'après une bonne journée de travail, son instinct lui dit de mettre son portefeuille bien rempli dans la poche arrière de son pantalon plutôt que dans celle intérieure de sa veste, comme de coutume.
    Dans le métro, il en profite pour voler un portefeuille dans le sac d'une jeunette qui présente bien. À l'écart, Prosper constate que le portefeuille est bien garni, pour cause, c'est le sien que la dame venait de lui barboter.
    Son intuition lui aurait-elle fait défaut ? Non, il en est sûr, le destin a mis cette voleuse sur son chemin. Aussi, décide-t-il de la retrouver pour lui proposer de devenir sa partenaire. Mais ce genre de relation peut être très rentable, ou peut, tout aussi bien, coûter très cher...

  • L'alibi

    Alfred Mortier

    L'inspecteur MICANEL alias l'inspecteur MIC, jeune policier parisien talentueux, est chargé d'enquêter sur l'assassinat d'un vieil homme riche retrouvé étranglé au matin dans sa chambre.
    Les premières constatations font état d'un meurtre crapuleux. Pour autant, l'inspecteur MIC ne peut se départir d'une intuition qui lui souffle que la scène de crime a été maquillée.
    S'il ne s'agit pas d'un vol par opportunité qui a mal tourné, le seul suspect à qui bénéficierait la disparition du notable est son neveu.
    Mais celui-ci a un alibi parfait... trop ??

  • Un mystérieux assassin sévit dans la ville de Paris où il étrangle avec un fil de laiton ses victimes. Cinq crimes commis en moins d'un mois. Aucun indice. Aucune piste. Seul un papier épinglé sur chaque corps avec un message inscrit dessus : 3 + 6 = 0.
    L'inspecteur Durieux est chargé par son supérieur de faire appel au PÈRE LEBOEUF, un ancien de la maison, désormais plus préoccupé par ses rosiers que par les faits divers, dans l'espoir qu'il puisse apporter un oeil neuf sur le dossier...

  • La rue Réaumur est en proie à la plus extravagante guerre commerciale familiale.
    En effet, sur la façade du deuxième et du quatrième étage du même immeuble, une pancarte annonce fièrement en lettres grasses : « Williamson, soieries ». Et pour cause, une des entreprises hébergées dans le bâtiment est tenue par William Williamson et la seconde, par Tommy... Williamson...
    Mais cette lutte durable est en passe de prendre fin par un duel à l'épée.
    Et pourtant, tout serait si simple si Tommy et William étaient frères, alors qu'ils sont identiquement oncle et neveu l'un de l'autre du fait que leurs géniteurs étaient respectivement père et fils, et également gendre et beau-père et que leurs génitrices étaient mère et fille et tout aussi bru et belle-fille...
    Qui a dit que les histoires de familles étaient toujours compliquées ?

  • Le premier détective d'Angleterre, le célèbre Dick REUTEL, s'ennuie de sa vie tranquille que l'aventure fuit depuis des mois.
    Un article de journal annonçant qu'une prime est offerte pour la capture de Diamond Rob, un dangereux et audacieux cambrioleur spécialisé dans les bijoux, lui donne l'espoir de rompre la monotonie quotidienne. D'autant que le matin même, une lettre d'un ami inspecteur de police du sud de la France lui apprend que la présence du fameux bandit a été confirmée aux alentours de Nice...

  • Mince et élancé, un monocle à son oeil noir, la moustache frisée sur deux lèvres rouges et souriantes, telle est la description physique du baron STROMBOLI, héros de José MOSELLI.
    S'il partage avec Arsène Lupin son aisance à naviguer dans la haute société pour mieux sélectionner les victimes de ses futurs « emprunts », c'est avant tout du côté de John Strobbins - un autre personnage créé par José MOSELLI, - qu'il faut chercher des similitudes dans les moyens qu'il déploie pour arriver à ses fins.
    Mais là où John Strobbins ne sévissait quasiment qu'aux États-Unis, le baron Cesare STROMBOLI, lui, « travaille » dans le monde entier, ce qui lui vaut son surnom de « Gentilhomme International »...

    Ce recueil contient les titres suivants :
    Le baron Stromboli :
    Comment Cesare Stromboli obtint son titre de « baron » ainsi qu'une forte somme d'argent.

    L'émeraude de Rurik le Rouss :
    Comment le baron Stromboli parvint à s'approprier l'émeraude de Rurik le Rouss, fondateur de la Russie, après avoir prévenu son propriétaire de ses intentions.

  • Casimir Prudent est tranquillement à la maison lorsque quelqu'un frappe à sa porte. Il ouvre. Un Chinois s'écroule dans ses bras tandis qu'un homme, plus loin, saute dans une auto en lui disant qu'il va chercher un docteur.
    Après quelques minutes, une jeune femme essoufflée et apeurée débarque chez Casimir Prudent en lui expliquant qu'elle est poursuivie par un individu d'origine asiatique...

  • Les bijoux de lady Desmond ont été volés dans sa résidence londonienne.
    Le détective Ned BURKE, chargé de retrouver les joyaux et prévenu par un de ses indicateurs que le cambrioleur cherche à fourguer son butin à New York, se rend sur place.
    S'il déniche les pièces les moins précieuses chez un receleur, le ruffian, lui, a déjà mis les voiles.
    Ned BURKE s'embarque alors pour le Vieux Continent, supposant que sa proie va en faire autant.
    Sur le paquebot le ramenant en France, Ned BURKE rencontre un riche yankee de ses connaissances et un mystérieux marquis italien qui tente de séduire la fille du milliardaire...

  • Éloi Vidal, encaisseur de longue date pour le Crédit Bordelais, a disparu pendant sa tournée.
    En raison de la droiture de cet ancien militaire, du respect et de l'affection que ses collègues lui portent, son supérieur craint, tout d'abord, qu'il ait été victime d'une attaque violente afin de voler sa recette.
    Le célèbre Roi des Détectives Martin NUMA, chargé de l'enquête, se lance sur les traces de l'employé de banque sans se douter que la piste va le mener vers une machiavélique et dangereuse bande organisée...

  • J'ai été témoin d'un crime.
    L'affaire a fait beaucoup de bruit à l'époque où elle a été découverte. « Le mystère de la troisième blessure » a intrigué les foules. Il n'a d'ailleurs jamais été éclairci.
    Nous sommes deux à connaître le mot de l'énigme : moi et mon vieil ami Jules TROUFFLARD, commissaire de la Brigade Mobile... et bientôt, vous !

  • Tancrède ARDANT, cambrioleur mondain, traverse, la nuit, le parc du château de Labrouhe afin de se rendre dans les murs pour mettre la main sur un coffret d'émeraudes.
    Un bruit attire soudainement son attention. Une femme pâle, effrayée, fuit les ruines d'une maison jadis brûlée.
    Curieux, Tancrède inspecte les décombres et ne tarde pas à trouver le corps jeune fille morte étranglée.
    Malgré cette découverte, il décide de mener son but à bien et se faufile dans la demeure seigneuriale pour s'approprier les bijoux.
    Alors qu'il vient d'accomplir sa mission, un flot de lumière envahit la pièce : celle qui, tout à l'heure, courait, apeurée, le braque avec un revolver...

  • Le Bouddha vivant

    H.J. Magog

    Sylvette, Jacques et Fred, trois Français, se rencontrent lors d'un tour du monde en dirigeable.
    Alors que l'appareil est en vol stationnaire prolongé au-dessus des montagnes du Thibet, le temps de réparer une avarie, le trio entreprend de se dégourdir les jambes sur le plancher des yacks.
    En se promenant, au fond d'un ravin, ils découvrent un grand panier accroché à une corde, elle-même suspendue à une poulie fixée en altitude, devant une excavation.
    Curieuse, Sylvette décide de grimper dans la nacelle qui s'élève immédiatement. Là-haut, la demoiselle à la surprise de se retrouver devant un jeune moine qui, dans un français parfait, lui affirme être le bouddha vivant...

  • Le réputé docteur Dhorme a été retrouvé dans son bureau, une balle dans le coeur.
    Le détective Yves MICHELOT, ami du médecin, bien décidé à débusquer l'assassin, décide d'appeler le Baron de Carrier, un paralytique noté comme dernier rendez-vous du défunt.
    Mais, alors que le notable s'apprête à parler dans l'appareil, à l'autre bout du fil, se fait entendre une détonation...

  • Les meilleurs enquêteurs du monde assistent, à Liverpool, au Congrès International de la Police, quand un richissime et excentrique lord décide d'engager un match entre deux invités les plus réputés : Gordon PERIWINKLE alias OLD JEEP, l'Américain... et le commissaire MARCASSIN, le Français.
    Les deux hommes se confronteront sur le prochain forfait qui aura lieu dans un délai de trois jours.
    L'enjeu ? Une énorme prime versée au Fonds d'aide aux orphelins de Guerre.
    Alors que le terme du concours approche, sans qu'aucun méfait d'envergure se soit déroulé, OLD JEEP prévient MARCASSIN qu'un crime sera commis, par lui, demain. La victime, une pauvre vieille femme et l'arme, le couteau qu'il tient en main.
    Le policier français ne prend pas son confrère et ami au sérieux.
    Pourtant, le lendemain matin, une dame âgée est retrouvée sauvagement poignardée dans les conditions confessées par le détective.

  • Marc Bigle, petit pion parisien sans le sou, vient de perdre son emploi. Sa dernière chance de subsister réside dans un piteux poste de 4ème clerc de notaire dans le cabinet de province de Maître Duvaillant.
    À peine débarqué par le train, il se précipite au cabinet dans l'espoir de se présenter avant la fermeture de l'office.
    Sur place, la chance semble lui sourire puisque la porte de l'étude n'est pas close, bien qu'il n'y ait personne à l'accueil. Dans le bureau attenant, Marc Bigle découvre le corps sans vie de Maître Duvaillant affalé sur son bureau, un trou dans la tempe, le visage écrasé sur sa lettre de suicide.
    La raison du geste funeste ? Le notaire a pioché dans les fonds de ses clients pour entretenir une jeune femme de Lyon.
    Le premier effroi passé, Marc Bigle constate que le coffre-fort du défunt est demeuré ouvert et qu'il contient une confortable somme d'argent.
    Que va-t-il faire ?

  • M. Gobain, architecte, requiert les services du chef de la Sûreté parisienne à la suite d'une mésaventure qui vient de lui arriver. Ses souvenirs s'arrêtent la veille au soir alors qu'il monte dans le train pour rentrer chez lui et ne reprennent que le lendemain matin quand il se réveille couché au pied d'un arbre au milieu de la campagne. Depuis, il a découvert que le coffre de son domicile ne contient plus la grosse somme d'argent qu'il y cachait. C'est l'inspecteur Javert qui est chargé de l'enquête. L'affaire n'est pas sans lui rappeler d'autres cas imputés à la « bande mystérieuse » qui sévit depuis quelques semaines dans les environs...

  • Georges Garnier reçoit dans les bureaux de son agence de détectives une magnifique jeune femme désireuse de l'embaucher, éventuellement de la protéger d'un caïd américain de la drogue, dont elle fût la maîtresse et qui, de passage en France, serait susceptible d'en profiter pour se venger d'elle.
    Bien qu'il sente que sa « cliente » lui ment dans les grandes largeurs, il accepte le dossier.
    Quand, le soir même, la divine créature lui donne rencard dans sa chambre d'hôtel pour bavarder, Jo - ainsi que tout le monde le surnomme - est fidèle au rendez-vous sans se douter de ce qu'il va lui arriver...

empty