albin michel

  • Campagne

    Matthieu Falcone

    « Quoi que l'on fasse, de quelque partie que l'on vienne, le village se cache, ne se montre pas de loin. C'est un village tout plié sur lui-même, en boule la tête dans le cul, comme un chat endormi. Au milieu coule une rivière. C'est-à-dire qu'elle était au milieu, avant qu'il soit désaxé, le village, étendu vers le sud pour les nouvelles constructions. Ici, au village, on en trouve comme cela, qui disent à présent qu'il faut sauver la Terre. Sauver la Terre, je veux bien moi, mais qui nous sauvera, nous ? »
    De jeunes citadins, pétris de certitudes, se sont installés dans un village de la France profonde afin d'y organiser une « grande fête participative ». Entre eux et les paysans, le choc est inévitable, le drame annoncé.Roman féroce et plein d'humanité sur le nouveau monde rural que s'approprient les urbains, modifiant ses règles et bouleversant ses coutumes ancestrales, Campagne est une réflexion profonde sur le désarroi des hommes et la puissance de la nature.
    On retrouve le style grinçant et la langue de Matthieu Falcone, l'auteur d'Un bon Samaritain.
    Un conte moderne, cruel et bouleversant. Page des libraires

  • « C'était la coutume, quand il y avait un étranger qui arrivait, de l'emmener voir la Grande Dora qui savait toujours ce qu'il convenait de faire après l'avoir jaugé. »
    Chaque année, le 15 août, ils se réunissent pour le pèlerinage de Lourdes. Ils ? Une communauté d'irréductibles gitans, habitée par les légendes, le goût de l'ailleurs, l'appétit de vivre. On trouve parmi ces funambules de l'improbable Dora la Magnifique aux pouvoirs divinatoires qui veille sur le clan avec Amos, le père Genepi et sa compagne, Theresa la Harpie, mais encore Miguel, Livio, Sara, et puis l'Etranger qui, le temps d'un été, marquera à jamais les mémoires.Céline Laurens restitue avec un bonheur d'écrire jubilatoire cet univers rebelle aux normes, qui fascine et interroge toujours. Elle lui rend son mystère, son humanité, ses amours et ses tragédies. Mêlant réalisme et onirisme, ce premier roman révèle un contre-monde où vivre à l'excès, et jusqu'au vertige, ses passions.
    Prix Révélation des Ecrivains chez Gonzague Saint Bris

  • Galerie des glaces

    Eric Garandeau

    « Les miroirs sont l'éternel reflet de la fugacité universelle. »
    Trois femmes et trois hommes qui n'auraient jamais dû se rencontrer. Trois villes qui n'auraient jamais dû exister et dessinent, du XVIIe à l'aube du XXIe siècle, le nouveau triangle des Bermudes. De Venise à Lagos en passant par Versailles, entre malédiction, magie noire, sociétés secrètes et jeux de pouvoir, la terre est une étuve et des lagunes filandreuses ramènent le passé à la surface. On se perd pour mieux se retrouver dans une galerie aux 360 glaces où retentit l'écho du Magnificat de Monteverdi.
    Galerie des Glaces est un roman contemporain dont l'Histoire est l'héroïne, un kaléidoscope qui explore la mondialisation en remontant à sa source : Venise ou l'invention du commerce, Versailles ou l'invention industrielle, Lagos ou la ville-monde.

  • Rupture et conséquences Nouv.

    Nicola n'aurait jamais dû sortir acheter ce paquet de cigarettes. C'est là que ses problèmes ont commencé. Car l'homme qu'elle retrouve dans son salon en rentrant chez elle est un parfait inconnu. Cet étranger ressemble à Jonathan, parle comme Jonathan, mais ne ressemble en rien à l'homme qui partage sa vie quand il lui demande brusquement de partir. Sous le choc, Nicola fait ses valises en se demandant comment celui qu'elle aimait a pu devenir un tel mystère. Soutenue par ses amis, toujours prêts à diaboliser son ex, Nicola doit néanmoins faire face à la vie après Jonathan. Et ce n'est pas la libération, l'émancipation et l'excitation auxquelles on pourrait s'attendre...
    Un roman envoûtant et drôle qui offre un aperçu rare de la fragilité et de la nature changeante du coeur humain. Cette histoire d'amour qui finit mal capture ce que font les femmes pour s'accrocher à l'amour, et ce que font les hommes pour y échapper.

  • L'épouse et la veuve Nouv.

    Que savons-nous vraiment des personnes que nous aimons ?
    L'île de Belport, au large de l'Australie, est un lieu dont on ne revient pas indemne. Abby y vit depuis longtemps. Passionnée de taxidermie, elle est mariée à Ray, avec qui elle a un fils et une fille. Kate, mère d'une petite fille, est venue de Melbourne pour élucider la mystérieuse disparition de son mari. Sans imaginer que sa famille est liée à Abby par un terrible secret enfoui au coeur de ce décor ensorcelant, et qui menace d'anéantir tout ce que l'épouse et la veuve croyaient savoir sur les hommes de leur vie.Alternant les points de vue de Kate et d'Abby, Christian White, l'auteur du Mystère Sammy Went, explore dans ce huis-clos troublant les thèmes de la filiation, de la dissimulation et du sacrifice.

empty